Author Archives: drorita

Berlinoirs

En raccrochant le coup de fil reçu de son pays natal, le peu d’éclat sur le visage d’Adams s’éteint. Le jeune dealer doit répondre de toute urgence à une sollicitation financière de sa cadette restée au Mali. Son regard perdu jette ce vendredi 12 avril, un air taciturne sur Görlitzer Park, sa zone de prédilection et l’un des gros bastions des revendeurs de drogue tenus par des Africains sans papiers de Berlin. En 2015, la densité de revendeurs de la substance nocive avait atteint les 1500 dealers au kilomètre carré selon la police. À l’heure actuelle, l’Allemagne enregistre exactement 1,3 million de demandeurs d’asile dont moins de la moitié reconnus réfugiés bénéficient de la protection subsidiaire parce que la guerre fait rage dans leur pays d’origine selon Bundestag. Comme Adams, ils sont 190 000 à errer dans le pays de la chancelière Merkel sans aucun statut de protection, frappés soit par une interdiction de séjour, soit une tolérance non officielle.

Continuer à lire

Mots clés , , , , ,

« Malgré tout, je retourne à l’école »

Grâce à un panel de motivation suivi d’un appui financier de Mtn Côte d’Ivoire, organisé ce jeudi 28 mars au cinéma Majestic, 150 jeunes filles déscolarisées se sentent prêtes à reprendre le chemin de l’école.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Guillaume Musso, le romancier psy

« L’instant présent » et « Parce que je t’aime » de l’auteur français Guillaume Musso ont été dévoré durant mon week-end ouagalais. C’est fou comme on en apprend sur la fiction, le suspense et l’art de capter le lecteur. Des techniques d’écriture parfaitement perceptibles dans ses romans, manuels pour psy d’un autre genre.

Continuer à lire

Mots clés , , ,

j’ai vu « DUGA »

A Boromo, localité paumée du Burkina, Pierre Coulibaly vient de mourir. La  dépouille  est ballottée, d’une communauté à une autre, dans un corbillard de fortune, par ses proches soucieux de lui réserver un enterrement décent.  Cette quête morbide chapeautée par son ami Rasmané, la veuve et sa fille, conduit le téléspectateur  dans le sombre décor  de cette société en proie à la pauvreté et son corollaire de maux : Corruption, coutume handicapante, faux prophètes,  chômage, cupidité, insécurité,…et  charognards ou oubliés de la société. Duga, les charognards en Bambara est en lice au Fespaco 2019.

Continuer à lire

Mots clés , , ,

J’ai vu « Un Air De Kora »

La musique défie les mœurs. La kora, l’un de ces instruments africains de grande douceur, enjolive cet adage. C’est le fondement de l’intrigante histoire du film d’Angèle Diabang, réalisatrice sénégalaise  en compétition officielle  au Fespaco dans la catégorie « Fiction Court-Métrage ».

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Dans l’antre de la « grotte »

 Là-bas à Barkomo (grotte en Bambara), un grand malheur vient de s’abattre sur ce petit royaume malien vers le 17e siècle. Ses habitants souffrent de démence, meurent de plus en plus et le mil ne pousse plus sur les terres devenues arides. A l’origine de la «malédiction», le meurtre consanguin orchestré par des fils du village d’un innocent gaucher, victime de sa particularité.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Fespaco 2019 : Manuel de survie

Ouaga n’est pas Caracas, n’ayez crainte.  Bien que La capitale burkinabè soit en proie, ces dernières années, aux attaques terroristes, elle reste l’une des destinations privilégiées du monde cinématographique  en cette période du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou. RFI annonce 500 000 participants dont 11 000 festivaliers accrédités en plus des 2,2 millions d’âmes  que compte la ville. Bien qu’étant pays frère,  le Burkina Faso a ses habitudes, réalités et rituels forcement différents de ceux des autres pays du continent dont il faille s’ accoutumer afin de rendre son séjour le plus agréable possible.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Fespacote

1969-2019. le Festival Panafricain du Cinéma  de Ougadougou a  50 ans et  la cote. 500 000 participants venus du monde  célébrer le cinéma africain à Ouaga et se remémorer le travail sans relâche des pionniers et étalons, véritables   mémoires du 7 ieme art du continent, dignement célébrés le 23 février au stade municipal de la capitale burkinabé.

Continuer à lire

Unicef, recycleur pour l’éducation

UNICEF Belgium Natcom visiting Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, Unicef construit neuf nouvelles salles de classe en plastique recyclé pour 450 élèves du primaire et du préscolaire à Gonzagueville, Divo et Toumodi. Une approche novatrice qui présente une alternative intéressante pour les Ministères de l’Éducation nationale, de l’Assainissement et de la salubrité et celui de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Tous mobilisés avec l’UNICEF pour donner à chaque enfant, un environnement propice à son apprentissage, lutter contre la pollution plastique et créer des emplois.

Continuer à lire

Mots clés , , ,

Camara Laye, l’enfant d’ici et d’ailleurs

Laye est indéniablement un môme noir. Camara fils grandit dans l’affection et les règles anciennes de sa belle et grande famille à Kouroussa, village de la Haute-Guinée. Son tendre père, forgeron « travaille l’or au rythme de la harpe des griots et des incantations aux génies  du feu et du vent » quand son aimante  Daman (mère) dotée de pouvoirs savait « détourner les sortilèges et tenir à l’écart les crocodiles du fleuve Niger ».

Continuer à lire

Mots clés , , , ,