Category Archives: Ecouté pour vous

J’ai vu « Un Air De Kora »

La musique défie les mœurs. La kora, l’un de ces instruments africains de grande douceur, enjolive cet adage. C’est le fondement de l’intrigante histoire du film d’Angèle Diabang, réalisatrice sénégalaise  en compétition officielle  au Fespaco dans la catégorie « Fiction Court-Métrage ».

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Dans l’antre de la « grotte »

 Là-bas à Barkomo (grotte en Bambara), un grand malheur vient de s’abattre sur ce petit royaume malien vers le 17e siècle. Ses habitants souffrent de démence, meurent de plus en plus et le mil ne pousse plus sur les terres devenues arides. A l’origine de la «malédiction», le meurtre consanguin orchestré par des fils du village d’un innocent gaucher, victime de sa particularité.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Fespaco 2019 : Manuel de survie

Ouaga n’est pas Caracas, n’ayez crainte.  Bien que La capitale burkinabè soit en proie, ces dernières années, aux attaques terroristes, elle reste l’une des destinations privilégiées du monde cinématographique  en cette période du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou. RFI annonce 500 000 participants dont 11 000 festivaliers accrédités en plus des 2,2 millions d’âmes  que compte la ville. Bien qu’étant pays frère,  le Burkina Faso a ses habitudes, réalités et rituels forcement différents de ceux des autres pays du continent dont il faille s’ accoutumer afin de rendre son séjour le plus agréable possible.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Fespacote

1969-2019. le Festival Panafricain du Cinéma  de Ougadougou a  50 ans et  la cote. 500 000 participants venus du monde  célébrer le cinéma africain à Ouaga et se remémorer le travail sans relâche des pionniers et étalons, véritables   mémoires du 7 ieme art du continent, dignement célébrés le 23 février au stade municipal de la capitale burkinabé.

Continuer à lire

Pour chaque enfant, de l’eau

Schoolgirls at the well in their school in Kouatoutou

Dans le village de Kouatoutou dans le nord-est de la Côte d’Ivoire, Grohi Kossia, 10 ans, et ses amis vont chercher de l’eau à la nouvelle pompe  située près de leur école. Avant la construction de ce dispositif, la mère de Grohi se réveillait aux aurores et se lançait à la quête du précieux liquide dans les localités satellites.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Zadi, le boss

Désormais dans ses habits de chef, notre ami hémiplégique Zadi gère sa petite affaire de collecte d’ordures ménagères. Ancien « wotrotigui», propriétaire de charrette complètement déglinguée  en malinké, il supervise aujourd’hui le travail d’Armel, son nouvel employé, sur le tricycle de son entreprise. Un don des internautes à la suite d’une action sociale lancée il y a 1 an sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #UntricyclePourZadi.

Continuer à lire

Mots clés , , ,

À Paul(e)

Mon médecin était triste. Je ne l’en  croyais pas capable. Agrippé à sa chaise les yeux scotchés  sur  l’échographe, Dr Konaté, 70 piges dont plus de la moitié mis aux services des cas les plus désespérés de la gynécologie obstétrique insistait à toucher et retoucher désespérément l’embryon avec sa sonde.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Odjenin

« Le paradis de la terre», c’est ainsi que baptisaient à la fin du 18e siècle, les Sénoufo, première communauté ivoirienne  à avoir occupé les terres rouges de l’actuel Odienné. En trois siècles ce « jardin d’éden »  est passé  terre d’accueil ensuite de bataille puis en capitale d’un royaume, celui du Kabadougou.  Aujourd’hui  qu’est ce que l’ère de la modernité  apporte à cette région nordiste ?

Continuer à lire

Mots clés , , ,

Aboubakar Diaby : « mon eldorado, c’est Samatiguila »

Son idée de petite entreprise est une solution à un gros besoin qui se ressent à SAMATIGUILA, une localité située à 40 km d’Odienné: Continuer à lire

Mots clés , , ,

Carrefour Guessabo, carrefour Damoufo

Elles règnent en maitresses incontestées du poisson cuit à la braise ici au mythique carrefour de Guessabo depuis 25 ans. Les  restauratrices de la famille Damousso, béninoises de sang, ivoiriennes de cœur attirent  le voyageur en transit  dans ce très fréquenté point d’escale. Suivons ensemble les astuces, recettes et mode de fonctionnement de ces redoutables entrepreneures sur le fleuve Sassandra.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,