Recyclage : Nestlé et l’Anaged mutualisent leurs compétences

Classée dans le top 3 des gros pollueurs plastique au monde Nestlé, numéro un de l’industrie agroalimentaire, s’engage à réduire ses déchets dans tous les pays où elle opère. A Abidjan, La multinationale a signé mardi 25 février, au ministère de l’assainissement une convention avec l’Agence Nationale de Gestion des Déchets. Objectif : valoriser les déchets collectés.

C’est un partenariat technique qui porte sur 4 projets en rapport avec le ramassage  des déchets plastiques à travers la ville. L’un d’eux implique une collecte via une application mobile. Une innovation dans ce domaine dont  l’objectif vise l’amélioration de la qualité de vie  des populations.

« Nous souhaitons conjointement développer des systèmes de tris, de collectes et de recyclages efficaces tout en élargissant le cadre institutionnel et réglementaire lié à la gestion des déchets .Nous voulons ainsi donner une seconde vie à ces plastiques en lieu et place de les retrouver dans l’environnement et qu’ils mettent des centaines d’années à se décomposer » précise M. Caso, Directeur Général du groupe suisse.

En 2018, Monsieur Mark Schneider, PDG de Nestlé S.A. avait annoncé son ambition de rendre 100% des emballages utilisés dans ses usines recyclables ou réutilisables d’ici 2025.

Consciente qu’une recyclabilité à 100% ne suffirait pas à résoudre efficacement le problème des déchets plastiques, la multinationale  s’investit dans  l’adoption de plusieurs solutions pouvant avoir un impact immédiat.

Le présent partenariat qui  lie Nestlé Côte d’Ivoire et l’ANAGED vise 4 domaines d’actions : la communication, la facilitation de la mise en œuvre de projets pilote, le plaidoyer et l’appui logistique.

 Nestlé Côte d’Ivoire a déjà, rappelons-le, initié et accompagné des projets similaires en 2019 :

– « Dans ma commune je trie mon plastique » à travers l’installation de boxes gérés par des jeunes, dans les quartiers d’Abidjan. Les citoyens sensibilisés au tri des plastiques les acheminaient vers ces boxes en vue de leur recyclage ;

– « Au marché je trie mon plastique », la collecte et le recyclage de déchets plastiques dans cinq marchés d’Abidjan. Ces projets entamés au dernier trimestre de l’année 2019 ont déjà permis selon la multinationale la collecte de 40 tonnes de déchets plastiques destinés au recyclage.

Des résultats que l’ANAGED ambitionne  revoir à la hausse.

You May Also Like

About the Author: drorita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *