MTN assure sa responsabilité sociétale à Blockhaus

Yaba Adjitin Eugénie est soulagée. « Haithéhou », l’association de 50 femmes dont elle a la charge a réceptionné, lundi 3 février,  un kit complet destiné à la fabrication de l’Attiéké à Cocody Blockhaus. La transformation du manioc en semoule, à l’origine plat des Ebriés devenu aujourd’hui met national, constitue la principale activité génératrice de revenus de la majeure partie des femmes de ce village lagunaire. Le don de MTN Côte d’Ivoire, composé d’une broyeuse électrique, d’une essoreuse alimentaire, de deux cuiseurs, d’une serre de séchage,…  vient mettre fin au calvaire de  Eugénie et collègues.

Pour ces milliers de productrices « d’or blanc » une seule broyeuse assurait le passage des morceaux de la matière première en pâte (première étape de fabrication) depuis plusieurs années. Conséquence : l’unique machine fort sollicitée béguait régulièrement. Ces fréquents bémols ralentissaient la production et  commande journalière. Ces  indésirables retards  ont entraîné frustrations, pertes de temps dans les meilleurs des cas, et dans les pires, de marchés. L’engrenage se rompt aujourd’hui. « Avant, il nous fallait 10 heures pour éplucher le tubercule, couper, laisser fermenter, essorer, presser, moudre, arrondir, sécher, trier, cuire, puis ensacher le produit. Aujourd’hui avec ce nouveau kit nous iront deux fois plus vite » explique la présidente de l’association “essayer pour voir”. Situé au sud de la commune résidentielle de Cocody, Blockhaus est l’un des 60 villages Ebrié encore en ville. Confiné entre l’Hôtel Ivoire et la lagune, ce  quartier autrefois rustique reste très prisé.  Ses vues imprenables  valorisées et monnayées par une pléiade maquis et restaurants  offre aux femmes de « Haithéhou » un   marché direct.

Pour desservir sur le long terme les autres marchés, Eugénie compte rentabiliser le nouveau fonds de commerce. « Pour l’entretien de notre nouvelle broyeuse, nous allons instaurer la somme de 1000 fcfa par bassine de manioc aux autres fabricantes d’Attiéké non membres de notre association. Nous  ne voulons pas répéter les mêmes erreurs avec la première broyeuse qui se retrouve dans un mauvais état aujourd’hui. » Clarifie la présidente.

La promotion en ligne de l’Attiéké de” Blockhosso” est également prévue. L’opérateur de téléphonie mobile a offert également 6 ordinateurs et deux boitiers internet ainsi q’ une connexion gratuite.

Valeur total du don : 15 millions de FCFA. Son objectif : faciliter le développement de la transformation de l’Attiéké au label « made in Blockhaus. »

You May Also Like

About the Author: drorita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *