Ciné droit libre Abidjan projette sur la présidentielle de 2020

Et de 11 pour le festival de films sur les droits humains et la liberté d’expression en Côte d’Ivoire.  L’édition 2019 aura lieu du 11 au 16 novembre 2019 à Abidjan et braque ses projecteurs sur la présidentielle de 2020. Avec pour thème principal : « pourquoi la démocratie », le festival décide d’axer sa thématique générale sur la défense et la promotion de la démocratie et met un accent particulier sur une sensibilisation des populations ivoiriennes pour des élections apaisées en 2020.

« L’idée, pour les organisateurs, c’est de faire en sorte que les populations vivant dans ce pays ne revivent plus le syndrome de 2010 où l’élection présidentielle a débouché sur une crise post-électorale qui a fait officiellement 3000 morts. »

Au programme des activités : des  débats autour d’une dizaine de films qui seront projetés sur les sites du festival. Ce sont Le Goethe-Institut, l’Institut Français, le Lycée Jeunes Filles de Yopougon et la Place Inch’Allah de Koumassi. Il est prévu une formation sur les films documentaires, une journée d’éducation des élèves aux civisme et un concours de slam sur les élections apaisées. « Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : le rôle de la société civile et des médias pour des élections apaisées. » est le thème retenu pour une formation sur l’éducation des populations aux droits humains. Une autre journée meublée par une série d’activités baptisée « Amnesty Day » verra la rédaction d’un plaidoyer autour des droits de l’homme sera organisée en partenariat avec Amnesty International et la CIDDH (Coalition ivoirienne des défenseurs des droits de l’Homme).  

Aussi, une Soirée spéciale « immigration à Koumassi » qui consistera en une animation suivie d’une projection de films sur les dangers de l’immigration irrégulière en présence du ou des réalisateurs et des experts de la question figure sur le planning.

En côte d’Ivoire, le festival Ciné Droit Libre se tient depuis 2008. Il a sensibilisé en plusieurs éditions plus de 100 000 personnes, a projeté près de 200 films sur divers sujets des droits humains : l’immigration irrégulière, les droits de l’enfant, les violences faites aux femmes, l’utilisation des enfants dans les conflits entre autres. Le festival a également formé, depuis sa création, environ 180 jeunes réalisateurs aux techniques pour écrire et réaliser un film documentaire sur les questions des droits humains. L’un de ses objectifs spécifiques : exposer et dénoncer à travers les films, les atteintes ou violations aux droits fondamentaux de l’Homme.

You May Also Like

About the Author: drorita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *