Caroline HIEN, entrepreneure par dépit

Tout  part d’un ras-le-bol. Caroline Hien entrepreneure ivoirienne n’en pouvait plus des pots de confiture à base de fraise que lui « imposait » presque son époux européen au petit-déjeuner. Elle décide donc de fabriquer du sur-mesure à base de produits locaux, puis assoit une entreprise, une marque et un nom. Sa start’up Carol’s (https://web.facebook.com/carolshomemade/) spécialisée dans la fabrication de confiture, d’huile, d’herbes et d’épices faits maison 100% naturels frôle les 60 millions de FCFA (environ 90’000 €) de chiffre d’affaires en 2017. Découverte.

Dans sa villa basse sise au quartier résidentiel de la Riviéra les jardins à Cocody, Caroline n’a plus de salon. En lieu et place du poste téléviseur et autres meubles, des cartons empilés les uns sur les autres font la queue. Une cargaison de pots de confiture à base de banane, mangue, ananas… d’huile naturelle pressée à froid, mais également d’épices africaines y a pris place. Idem dans la cuisine, les 3 feux de sa cuisinière occupés par d’énormes casseroles dans lesquelles cuisent les extraits de fruits. Son jardin est occupé par 4 femmes : 2 à la plonge et les 2 autres au nettoyage des verres qui contiendront le produit fini. Sa terrasse est assiégée par d’autres caisses et un bureau sur lequel son époux, infographiste, termine l’étiquetage des boites. Caroline supervise tout dans ses incessantes allées et venues.

C’est dans ce décor d’usine de transformation qu’opère la jeune dame de 27 ans depuis qu’elle a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat en 2015. « J’ai débuté par dépit avec des pots de mangue pour moi-même. Ensuite je les fait déguster à des proches qui en redemandent. Je les propose dans des salons et des foires », relate une Caroline émue. A partir de la commande de 300 pots, la dame d’affaires naissante franchit un pas important, mais elle n’a ni le matériel, ni la main d’œuvre, ni les ressources nécessaires. Les banques ne lui prêtent pas, les grands espaces la rejettent en raison de leurs normes d’hygiène qu’elle ne respecte pas encore.

La voie des concours

Caroline se présente et remporte un premier succès, le Prix du Patronat pour l’Innovation 2015 dans la catégorie matière végétale améliorée et produit agro-alimentaire. Vient ensuite en 2016, le Prix du Challenge Startuper de la Fondation Total, des prix qui ont généré au total 25 000 000 de FCFA (38’500 €, environ). Entre les 2 prix, Caroline renoue avec les bancs. La jeune dame est analphabète et timide. Des défis qu’elle souhaite relever au plus vite. L’entrepreneure doit inspirer la confiance et pouvoir vendre son produit. Pour vaincre sa timidité et son manque de confiance, elle met les bouchées doubles . Ces revenus donnent une assise à son entreprise et lui permettent de régulariser sa situation fiscale, tout en honorant de nombreuses commandes. Le chiffre d’affaires progresse : 4 millions en 2015, 12 millions en 2016, 56 millions de Fcfa en 2017.

La marque de confiture Carol’s est aujourd’hui présente sur le marché avec environ 45 produits (préparation de fruits, beurre de Karité, huile de Coco, épices). On la trouve dans 8 grandes surfaces, à l’aéroport d’Abidjan et dans une douzaine de boutiques artisanales. Caroline HIEN rêve maintenant de voir ses pots de confiture ornés de pagne wax et de raphia, sur les tables françaises.

En savoir + : +225 89 01 87 90

carolshomemade@gmail.com

https://www.naturalis.ci

  

Mots clés , , , ,

7 thoughts on “Caroline HIEN, entrepreneure par dépit

  1. Tingbo dit :

    J’ai rencontré la dame, elle est mon coup cœur. Un sacré bout de femme !
    Merci de nous avoir fait visiter l’usine.

  2. Ndao dit :

    Juste : Chapeau, madame !

  3. Bamouni dit :

    je l’ai découverte lors d’une foire et je suis tombée sous son charme. je l’admire tellement et adore tout ce qu’elle fait. Elle fait la fierté de notre génération et m’inspire beaucoup. Comme quoi il ne faut pas baisser les bras, on peut toujours partir de rien et devenir grand. Merci Carole et à vous qui avez écrit cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *