Category Archives: On the Road

En marche!

 
+++ sVA - 2-5606 - in it« Le seul véritable échec, c’est de trahir nos aspirations, nos rêves et de ne pas être fidèles à ce que nous croyons au plus profond de nous-mêmes »
-Amy Winehouse.
Après un long moment d’absence, Droville.com est de nouveau sur pied!
Continuer à lire

Mots clés ,

Ode à Béoué

photo (2)Avec un  bilan qui fait état d’une cinquantaine de morts et de plusieurs blessés et disparus, Béoué, l’un des 7 villages du canton Zrapaon situé à 43  km de Guiglo, reste l’une des zones les plus touchées par la crise post-électorale ivoirienne.   Béoué et ses fils affrontent l’un des impacts négatifs de cette crise à savoir celui du litige foncier avec maestria, grâce à un système de règlement de conflit foncier assez particulier. Reportage

Continuer à lire

Mots clés , , ,

Béoué de tous les totems!

A l’instar de tous les villages d’Afrique de l’Ouest,Béoué de la Côte d’Ivoire dispose de sa liste de totem.Une si longue liste qu’elle pourrait battre des records.Dans cette cité ouest montagneuse,pratiquement chaque famille a son interdit. L’animal-totem, leur  crédo. Le silure, le plus grand de tous est suivit du bœuf,de la biche ou encore du porc. Des animaux vénérés comme une divinité. Leurs histoires sont étroitement liées à celle de ce peuple Wê . Elles  tiennent d’épopée, de légende et font l’objet d’une grande croyance et d’une stricte mise en application. C‘est impressionnant !

Continuer à lire

Mots clés , , ,

Guiglo consomme la "chose"

De la viande de brousse vendue en bord de route à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire. La chasse au gibier de brousse a été interdite, pour éviter la propagation du virus Ebola.

Source image: Rfi

La résurgence d’Ebola n’inquiète pas l’OMS, les populations de Guiglo non plus. Pendant que l’épidémie fait son dernier mort en ce début de mois d’avril au Libéria voisin (371km) et donne  des sueurs froides aux pays non touchés mais encerclés par la menace, notamment la Côte d’Ivoire, les populations de Guiglo, elles, renflouent les marmites de  viande de brousse. Présent dans pratiquement tous les ménages et restaurants de la cité de la paix (Guiglo en Wè), le goût du risque est savouré  et commercialisé à Guiglo et environ  en toute impunité.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

L’autre Yaosseï…

IMG_0889Notre pays, la Côte d’Ivoire  regorge d’endroits incroyables. Des lieux à la forme, à l’apparence et aux couleurs tellement surprenantes, qu’on les croirait irréels. Yaosséï, grotte énigmatique, chargée d’histoires de Béoué, village situé à 43 kilomètres de Guiglo, ville de l’ouest montagneux  en est un exemple parfait.

Ce n’est pas un hasard, c’est une œuvre d’art à l’état brut, saisissante au point de me faire écraser une larme. La découverte est inédite … Enfin pour moi.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

le riz au soumara d’Anoumabo, un met burkinabè qui rassemble

IMG_8788

Bienvenue au maquis Burkina 1 d’Anoumabo

Lorsque l’heure n’est pas au Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA), la commune revêt ses vêtements habituels. Le gros village Ebrié, quartier   d’origine du célèbre groupe Magic System, devenu village planétaire est également le lieu de résidence d’une véritable communauté  CEDEAO. Elle  se partage le marché de la débrouillardise pour assurer le quotidien.

Continuer à lire

 Le 2ième pont à péage est un Caniveau !

IMG_6364

Bienvenue au caniveau-péage!

A l’origine, c’est un canal d’évacuation d’eaux usées de fortune. Rien à voir avec le cliquant, couteux, moderne pont Henri Konan Bédié. Celui d’Adjamé 220 logements  est recouvert  de vulgaires morceaux de bétons aidés de quelques chevrons et planches mais il se trouve être un bénéfique raccourci pour déjouer les interminables bouchons de cette zone carrefour.   Caché sous l’échangeur de la commune marché  à l’entame du boulevard lagunaire et à deux pâtés de « en bas du pont », un repère  bien connu de tous les Abidjanais, le quatrième « pont » génère malgré son aspect précaire du revenu et non des moindres. Les baptisseurs-gérants sont les gnambros. Ces gros bras chargeurs, tantôt syndicalistes tantôt hors- la- loi qui ont recours très souvent à la violence comme moyen de pression sur les usagers règnent d’une main de fer dans cette zone qui brassent des millions de  véhicules le jour.

Continuer à lire

Mots clés , , ,

COP21: AKOUÉDO 2015, ON EN PARLE ?

IMG_5537

la décharge d’Akouédo pollue notre environnement

A quelques jours du sommet mondial sur la lutte contre le réchauffement climatique qui se tiendra à Paris, tous les pays s’organisent. Gros pollueurs, petits pollueurs comme pollués, tous sont aux grands préparatifs : demandes de visas, rédactions des discours, révisions des engagements (qui ne seront jamais respectés)… Au nombre de ces pays, la Côte d’Ivoire. Le pays de Félix Houphouet Boigny  n’a toujours pas délocalisé son unique décharge ouverte en 1965 qui s’est transformée depuis lors en tueuse sournoise.

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

 l'activité portuaire aux pas des embouteillages

IMG_5105 (2)

Ce n’est plus un secret, le port d’Abidjan est l’un des plus importants de la sous-région. Ses signaux sont tous plus que jamais au vert : chiffre d’affaires en milliards, trafics estimés en millions, objectif toujours plus haut : devenir le 2ième hub portuaire derrière Durban (Afrique du sud) plateforme  de référence en Afrique subsaharienne. Face à ces ambitions se dresse le concurrent le plus inquiétant: l’embouteillage. Constants, rependus, pervers, destructeurs,les bouchons sur les boulevards de Vridi et du Port telles des pieuvres s’incrustent, étendent leurs métastases au grand dam aux entreprises implantées dans cette zone.Tour d’horizon secteur par secteur ce vendredi 30 Octobre 2015

Continuer à lire

Mots clés , , , ,

Double peine pour Irène, la "folle"

IMG_3432

Irène la « folle » dans ses quartiers . Crédit photo: Pascale MÜLLER

Irène Kouakou est une jeune malade mentale vivant à Djamalakro,  localité située à 32 Kilomètres de Bouaké. Âgée de 20 ans,  Irène a été maintenue prisonnière depuis un mois chez sa mère du fait de sa maladie. Le pied enfoui dans un tronc d’arbre, la jeune fille  a été dans l’impossibilité de se mouvoir et  obligée de faire tout sur place y compris ses besoins. Localisée puis secourue par les agents de st Camille , la malade  est amenée dans ce centre d’accueil  et placée dans le pavillon réservé aux femmes. Désormais assistée, elle retrouve  le sourire. Lundi 18 Mai 2015 ,retour sur la délivrance d’Irène .

Continuer à lire

Mots clés , , , ,